mardi 16 septembre 2008

Faux okonomiyaki

Vous connaissez le blog de Khira? Si ce n'est pas le cas, réparez vite cette erreur, son blog regorge de bonnes idées (et pour avoir dîné à sa table un nombre de fois considérable, je sais que ses recettes sont délicieuses!)
Comme c'est une amie, elle ne m'en voudra pas d'avoir totalement transformé ses Okonomiyaki en une drôle de galette qui n'a de japonaise que le nom... A ma décharge, il n'y a pas d'épicerie asiatique dans le coin, donc pour trouver le dashi... (et puis je n'avais pas de sauce soja en stock)

Pour deux okonomiyaki imposteurs (je vous mets quand même les ingrédients originaux), il m'a fallu:

  • 100 g de farine complète (farine blanche)
  • 1/2 sachet de levure
  • (1 càc de fécule de pomme de terre)
  • (1 càc de dashi en poudre ou en granulé: je me suis dit que ce n'était pas trop grave, puisque ma garniture comportait des crevettes et du saumon)
  • 1 oeuf
  • jus de citron (sauce soja)
  • eau froide

Pour la garniture:

  • 2 tranches de truite fumée
  • une dizaine de crevettes roses
  • une petite courgette
  • un ramequin de haricots verts (restes du midi)
  • Pour Khira c'était 2 tranches de poitrine fumée, un blanc de poireau et une petite courgette

Couper la courgette en tranches très fines et faire sauter dans une lichette d'huile d'olive. Réserver. Décortiquer les crevettes et les couper en petits morceaux. Réserver. Enfin, tailler les tranches de truite fumée en petits morceaux. Dans un saladier, mélanger les ingrédients secs (pour moi, farine et levure) avec l'oeuf et le jus de citron (environ 2 càs). Bien mélanger puis ajouter un peu d'eau jusqu'à ce que la pâte ait la consistance épaisse et homogène d'une pâte à pancakes, dixit Khira. Incorporer la garniture (rajouter éventuellement du fromage râpé): il doit y avoir plus de garniture que de pâte. Faire cuire les deux galettes dans une poêle d'environ 22cm de diamètre 4 à 5mn de chaque côté.

Khira sert ses okonomiyaki avec du ketchup ou de la sauce aux huitres et du concombre finement émincé. Pour ma part, ç'aura été plutôt avec des lanières de poivron confit (j'ai oublié de prendre tout ça en photo).

Finalement, ce bidouillage était parfaitement à mon goût: le jus de citron se marie bien avec les fruits de mer, la farine complète parfume la galette d'un petit goût de noisette, et pour moi qui ne tiens pas plus que ça au porc, la garniture marine était une alternative bien savoureuse.

Vous remarquerez, voilà encore une recette pour 2 personnes (sauf si on la réalise avec 1/2 oeuf...) La cuisine ne fait pas bon ménage avec la vie en solo!

3 commentaires:

khira a dit…

Comment tu me fais de la pub!!!! lol

Ben écoute, c'est pas pour rien qu'Okonomiyaki veut dire "ce que vous voulez, grillé": on met ce qu'on veut dedans! Ta recette me semble tout à fait savoureuse et le résultat a la tête d'un okonomiyaki, c'est l'essentiel!

ciorane la pauvresse a dit…

Moi, ça me plaît bien ce genre d'imposture gourmande et comme j'adore les galettes...Vraiment sympa ton nippon bidouillage.

Bea a dit…

Appétissant cet okonomiyaki, la pénurie, le manque d'épicerie fine et/ou exotique te donne des ailes !

Recherche