mercredi 3 septembre 2008

Clafoutis aux pêches, thym et citron

Hier, c'était la rentrée des classes. Me voilà parachutée prof de quatre classes dans un collège du Jura, une de 6e, deux de 4e et une de 3e. Pour couronner le tout, je suis prof principale de mes 6e, qui avaient aussi peur que moi à l'idée d'entrer au collège. En tout, j'ai passé sept heures à leur expliquer le fonctionnement de l'établissement, à leur faire remplir leur carnet de liaison, à leur dicter l'emploi du temps, à leur faire visiter les lieux (chose comique, je l'avais moi même succinctement visité la veille... bref) et autres joyeusetés. Et croyez-moi, sept heures en compagnie de 25 minots, c'est long, mais long... et épuisant!

Loin de mon homme et de ma Normandie, après une journée pareille, il me fallait un dessert réconfortant... Le problème, c'est que je suis fort peu équipée dans mon nouvel appartement jurassien. Ce fut donc un clafoutis, fortement inspiré de celui de Caroline, mais adapté aux moyens du bord (pas de crème fraîche, pas de sucre vanillé, ni balance de cuisine, ni verre doseur...).


Pour un petit plat, il faut:

  • des pêches cuites (données par ma mère, qui avait peur que je me laisse mourir de faim, loin de chez moi)
  • un oeuf (des poulettes de mes parents, encore eux^^)
  • 2 càs de fromage blanc
  • 1 trait de sirop de citron
  • 1 càs de sucre (j'ai mis de l'édulcorant, j'avoue)
  • une branche de thym frais (devinez de chez qui il vient...)
Disposer les pêches cuites (ou fraîches, ce sera encore mieux) au fond du plat jusqu'à ce qu'il soit quasiment recouvert.
Battre le sucre avec l'oeuf, puis ajouter le fromage blanc, le thym émietté et du sirop de citron.
Verser l'appareil sur les fruits, puis enfourner pour 20 minutes 180°C. Déguster tiède, ou froid.
Sur le mien, j'ai ajouté des petites touches de nutella (une drôle d'idée, me direz-vous), et bien le mélange n'était pas mauvais!
C'est sûr que ce clafoutis doit être plus fondant si on le réalise avec de la crème fraîche à la place du fromage blanc: mais le résultat était très satisfaisant tout de même, c'est prêt en 5 minutes et il m'a fallu encore moins de temps pour l'engloutir toute seule!

6 commentaires:

Bea a dit…

Très tentant tonclafoutis ! Bon courage et bonne rentrée ! Que ton post me ramène loin en arrière ! Dur la première semaine ! Les douceurs du Jura, cuisinées par tes soins feront merveille pour te remonter !

ciorane la pauvresse a dit…

Je vois que tu sais à merveille te réconforter avec de douces recettes gourmandes même quand les moyens du bord sont précaires.

Christelle a dit…

Bonjour Béa, merci pour ton gentil com sur mon blog. Pour répondre à ta question, le vin blanc est à mettre avec les ingrédients liquides. Oups, j'avais oublié de le noter dans la recette, merci de me l'avoir fait remarquer.
Bravo pour ce joli clafoutis, j'aime beaucoup cette association de saveurs très fruitées et chaleureuses. Oui, tu devais bien en avoir besoin pour cette rentrée. Bon courage avec tous "tes enfants", je suis sûre qu'ils sont en de bonnes mains. Bises, bonne journée, Chris

béa a dit…

Merci à toutes les trois, vos commentaires me font très plaisir ;)

Bea a dit…

Le post de Nathalie http://recettesnath.over-blog.com/article-22552086.html devrait bien te dépanner ce week-end à moins que tu te resources chez toi, loin, loin vers l'ouest !

béa a dit…

J'ai investi dans un verre doseur, hourrah!
Toujours pas de balance (la seule que j'ai trouvée coûte presque 40€, faut pas pousser quand même), donc pour l'instant je continue le dosage au pifomètre pour le beurre!

Recherche